• 7. L'aveu

     

     

    Je n'y étais pas allée par quatre chemins lorsque le maître du temps avait rugi sa règle d'or, j'avais interpelé directement Ptit Lou.
    Je savais ce qui avait contrarié le Maître du temps et je savais bien sûr ce qui rendait Ptit Lou mal à l'aise.  J'avais surpris cette après-midi-là, une discussion privée, entre P'tit Lou et Carla:

    "Il faut qu'on en parle à Roanne et Chloé, Louis."
    "Je ne préfère pas, Carla, je t'en prie.  Je préfère que..."
    "Tu as honte de moi, c'est ça?  Tu ne veux pas qu'elles sachent parce que tu as honte de moi?"
    "Non, bien sûr que non.  Ce n'est pas cela.  Absolument pas.  Tu sais à quel point je tiens à toi, Carla."
      
    Avais-je été surprise d'apprendre que Carla et P'tit Lou fricotaient ensemble?  Non, je n'en avais pas été surprise du tout.  Cela dit, rien ne me surprenait jamais. 
    Est-ce que je m'interrogeai sur les raisons qui faisaient que Ptit Lou refusait de nous parler, à Roanne et moi, de son idylle avec Carla?  Non plus.  En vrai, je m'en fichais totalement et mieux, je m'éloignai discrètement d'eux, sans signaler ma présence, absolument indifférente à ce qui leur arrivait.  

     

     

    7.

     

     

    7.

     

     

    7.

     

     

    7.

     

     

    7.

     

     

    Quels ne furent pas ma surprise et mon désappointement lorsque Ptit Lou joua le filou afin de se retrouver seul avec moi et me révéler le fin mot de l'histoire.  Moi qui  pensais - espérais? - qu'il voulait effectivement garder le secret, j'en étais pour mes frais.

    "Et elle pense", me dit-il, "que c'est parce que j'ai honte d'elle que je ne veux pas vous le dire."
    "C'est ridicule", répondis-je en secouant la main.

    Bien sûr que Louis n'avait pas honte de Carla.  Carla était sans doute la plus incroyable créature que la terre eut le privilège de porter.
    Non, Louis n'avait pas honte de Carla, le problème n'était pas là.
    Le problème était que Louis avait également, et je l'appris à ce moment-là, succombé aux charmes de Roanne quelque temps plus tôt, alors qu'il l'avait rencontrée par hasard dans un café, à Brindleton Bay et qu'il était toujours avec elle.  Ce crétin était donc en couple avec mes deux amies et avaient accepté, quel imbécile!  de participer à cette petite virée à Granite Falls.  Virée entre amis, misère, nous en étions bien loin.  Et tandis qu'il se lamentait, moi, je bouillais littéralement de colère.  N'était-il pas là, en train de gâcher mon week-end de détente?

    "Est-ce que cela me tourmente?  Oui, Chloé, cela me tourmente.  Je ne sais pas où j'en suis, je ne sais pas ce que je veux, je ne sais pas si je les aime, si je veux être avec l'une plus qu'avec l'autre.  Je ne veux pas qu'elles souffrent, ni l'une ni l'autre; c'est tout ce que je sais."

     

     

    7.

     

     

    7.

     

    Je ne connaissais rien aux histoires d'amour.  J'étais encore une oie blanche. Franchement, quelle bête idée de me demander à moi: 

    "Je ne sais pas ce que je dois faire, Chloé, je pensais qu'en les voyant toutes les deux, ce serait évident pour moi.  Je me trompais.  Dis-moi, que ferais-tu à ma place?"

     Et ce fut là, à ce moment très précis que je commis ma première erreur.    

     

     

    7.

     

     

    Comme P'tit Lou gardait le silence, je pris à nouveau la parole:

    "J'avoue!  Je ne suis pas quelqu'un d'honnête, je n'ai pas agi comme une amie aurait dû le faire.  J'aurais dû plaider l'honnêteté. Je m'en veux terriblement, Maître du temps."

    La voix de Roanne me parvint alors à travers mes paupières closes:

    "De quoi parles-tu, Chloé?"

      

     

     

    7.

     

     

     

    « 6. Le temps est venu8. Persister et signer »

  • Commentaires

    1
    Arcaluce
    Mardi 1er Juin à 11:16

    Aïe aïe aïe... Je pensais que Chloé voulait Louis pour elle, mais ça ne semble pas être le cas. 

    Bon, quelle fut cette erreur ? Et surtout, quelles en furent (ou seront) les conséquences ?

      • Mardi 1er Juin à 11:28

        Arcaluce,

        Cela aurait pu mais non, Chloé n'avait aucun sentiment amoureux pour Louis, elle :o 
        C'est pour bientôt, la réponse aux questions.  Je préviens malgré tout, je n'ai pas fait dans le détail niveau événements une fois encore :D

        Et merci infiniment ♥♥

    2
    Mardi 1er Juin à 11:38

    A l'instar d'Arcaluce, je pensais moi aussi que Chloé voulait aussi Louis pour elle (après tout, une, deux, pourquoi pas trois ? XD).  Mais non, apparemment, non. 

    Je me demande si, en fait Chloé, n'avait pas une raison encore plus prosaïque que l'entente entre eux mais juste avoir la paix, et la détente, pendant cette virée entre "amis" ? Et que son égoïsme a transparu lors de sa réponse à Louis... 

    Ah, les relations humaines, cela en fait tellement d'histoires ♥

      • Mardi 1er Juin à 12:02

        Agathe,

        Cela aurait très bien pu être possible pour Chloé mais non :o pas elle :D

        "Que son égoïsme a transparu lors de sa réponse à Louis... " c'est exactement ce que pense Chloé.
        Cela dit, à sa décharge, je ne sais pas du tout comment j'aurais moi-même réagi face à cette situation pour le moins inconfortable.

        Et merci merci de me suivre ♥♥ 

    3
    Heidi
    Mercredi 2 Juin à 10:45
    Heidi
    On met à plat les vérités des autres, je me réjouis de voir celle de Chloé alors, vu sur ça part dans le grand déballage. Ne jamais se mêler de la vie des autres et qui est on pour juger. Le Maître du temps est Dieu? Je suis athée...Bon moment lecture❤️
      • Mercredi 2 Juin à 10:59

        Heidi,

        Chloé jeune ne s'est pas mêlée de la vie des autres et elle n'a pas jugé non plus.
        Chloé vieille n'a pas la même vision de ce qu'elle aurait dû faire.
        Alors, oui, on peut parler de grand déballage qui se prépare, et du fait qu'elle désire à présent  se mêler de ce qui ne la regarde pas.  Mais elle a ses raisons :)

        Bah si tu veux, le maître du temps est Dieu mais il est surtout maître du temps, c'est lui qui permet à Chloé de "revenir en arrière" :)  

        Merci à toi ♥

      • heidi
        Jeudi 3 Juin à 08:31

        On ne connaît pas ses raisons nous, difficile de se placer. Pour ce qui est Dieu, non, je ne veux pas de personnage de ce type, il est banni de ma vie. Qui que ce soit, on verra ou ça nous mène. En parlant parlant de paranormal, je pensais à du paranormal  dans un autre sens qui secoue, ici c'est un débat plus psychologique au final et je ne m'y attendais pas. Le jugement dernier, cette scène m'est apparue comme ça à la lecture. D'où mon association avec le pseudo Dieu des hommes. On en saura plus. Je ne demande qu'à voir. C'est n'est pas le même répertoire que les occultes, j'avais mal compris au début.

      • Jeudi 3 Juin à 09:44

        Heidi,

        C'est normal que tu ne t'y attendes pas, tu as découvert mes histoires il y a peu.  En vérité, peu importe l'histoire, j'ai toujours la même mécanique et les thèmes sont récurrents, même si ici, je croyais sortir de ma zone de confort, j'avais envie d'autre chose et je me rends compte à travers ton commentaire que finalement, non, je fais toujours la même chose :D   C'est amusant.  Merci, Heidi ♥

    4
    Mercredi 2 Juin à 18:25

    P'tit Loup quel coquin celui là ! he

     

    Je vois, Chloé essaie surement de changer des moments dans sa vie (en mieux ?) peut être des choix qu'elle a fait et qui n'étaient pas les bons et qui lui ont porté préjudices, comme mal conseiller son ami? 

    C'est comme ci elle était en plein jugement de sa vie et qu'elle revoyait les mauvais choix pour tenter de changer la sentence! je m'emballe peut être mais ne sait-on jamais ^^ 

     

    (Je sais que c'est le fouillis dans mes commentaires, mai j'essaye de comprendre )

      • Jeudi 3 Juin à 09:36

        Klohma,

        Ouiep, p'tit Lou a cédé à la tentation.
        Tu as tout bon.

        (oh j'adore suivre tes réflexions, merci infiniment ♥)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :